Fournir du WiFi aux voyageurs Airbnb

Nous entendons tous parler du phénomène d’uberisation en cours, et notamment du service de location immobilière entre particuliers: Airbnb. J’ai moi même testé le service l’année dernière, en tant qu’hôte, et en tant que locataire. J’ai loué mon appartement en saisonnier (à la nuitée) via Airbnb et un point m’as interpellé concernant l’accès au WiFi que l’on fourni gratuitement aux voyageurs. Avec la profusion de loueurs en ce moment, je me suis dit qu’un article sur le sujet pourrait être intéressant, car la législation en vigueur n’est pas connue de tous.

En effet, en France la loi oblige les « fournisseurs d’accès internet » (vous le devenez en fournissant votre clé WiFi) à maintenir une liste des sites visités par les utilisateurs du réseau, afin de pouvoir la fournir aux autorités compétentes en cas de demande. Voir l’article de la CNIL ici. Sans quoi si une fraude est effectuée via ce même réseau (depuis votre adresse IP publique), le propriétaire du réseau pourrait être incriminé. C’est d’ailleurs la même chose si vous vous faites pirater votre réseau WiFi, vous en êtes responsable, d’où la nécessiter d’utiliser des protocoles de sécurité assez forts: WPA2 minimum (plus de WEP svp), mais aussi une clé assez robuste (PSK) avec une vingtaine de caractères (dont chiffres, lettres, caractères spéciaux…), pas le nom de votre chien car une attaque par dictionnaire pourrait le trouver assez rapidement.

Les Hôtels et les grandes entreprises en sont pleinement conscients et ont leurs propre systèmes (coûteux) de gestion des invités pour leurs réseaux WiFi, mais je doute que les loueurs saisonniers se soient déjà posé cette question, et n’ont donc aucun système de conservation des données pour leurs invités (la plupart du temps, les locataires accèdent à la box directement en WiFi ou en Ethernet, sans aucune restriction).

Le portail captif

Lorsque vous allez à l’hôtel, et que vous souhaitez accéder à internet, vous devez systématiquement remplir un formulaire électronique avec votre nom et votre adresse mail avant de pouvoir vous connecter. Il s’agit d’un portail captif, c’est lui qui permet à l’hôtel d’enregistrer votre activité et de la fournir aux autorités si besoin. Lorsque vous louez votre appartement, vous êtes dans l’obligation d’effectuer la même opération avec vos locataires. Les solutions les plus répandues actuellement dans les entreprises et les hôtels sont les solutions Ucopia ou encore les contrôleurs Cisco ISE, mais elles sont totalement inaccessibles en terme de prix, et d’utilisation pour un particulier qui souhaite ouvrir son réseau à quelques visiteurs.

Je me suis donc penché sur la question: comment fournir un accès à son réseau WiFi à des inconnus, de façon simple, tout en respectant la loi Française et à moindre coût ?

Les solutions du marché

Voici les solutions que j’ai pu trouver, de la plus « open » et gratuite à la plus chère et complète.

  • Alcasar (alcasar.net) pour les propriétaires les plus geeks.
  • Open-mesh (open-mesh.com), la solution la plus simple, pilotée via le « cloud » :)
  • Meraki (meraki.com) la gamme « PME » de Cisco, un peu chère pour les particuliers.

La meilleur solution pour les hôtes AirBnB

La meilleur solution selon moi pour les particuliers est Open-mesh, elle n’est pas gratuite mais elle permet de se mettre dans la légalité, sans se casser la tête, surtout pour des personnes qui ne sont pas expertes en informatique.

Le distributeur Français d’Open-mesh est www.achat-cloud.fr, l’achat d’une petite borne WiFi de type OM2P-HS vous coûtera dans les 120€ et la licence d’un an pour la sauvegarde des logs 89€ (dégressif si vous prenez plusieurs années d’un coup).

Vous pouvez même promouvoir votre activité d’hôte en utilisant la fonction de « check-in » Facebook d’Open Mesh, cela permets de fournir un accès internet « gratuit » en l’échange d’une publicité gratuite auprès des amis de votre locataire :).

FAcebook Check-In

Vous pouvez maintenant diffuser du WiFi en toute légalité :)
Pour ceux qui ont besoin d’aide pour mettre en place un réseau de ce type, n’hésitez pas à me contacter !

Benoit

Network engineer CCIE #47705, focused on R&S, Data Center and SDN.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterLinkedIn

5 Comments

  1. Djoh 7 février 2016

    Tanaza me semble plus simple a mettre en place – ils sont compatibles avec beaucoup de points d’acces, il y a juste a flasher l’AP et tout est géré sur le cloud. A essayer !

  2. Benoit 8 février 2016

    Le problème c’est qu’un utilisateur normal ne sait même pas ce que veux dire « flasher une AP » :) Merci pour l’info sur Tanaza, je ne connaissais pas.

  3. Philippe 7 mai 2016

    Bonjour Benoit
    Très intéressant l’open-mesh mais n’étant pas expert en informatique – loin de là!- j’aimerais avoir quelques explications complémentaires.
    J’ai une petite maison que je loue occasionnellement par airbnb qui est située à 30 m dans le jardin de mon habitation principale et qui est reliée électriquement à cette dernière.
    Comment fonctionne l’open-mesh? Je suppose qu’il y a une unité de base branchée sur ma box puis une unité « destinataire » dans la location: branchée sur le secteur je suppose. Comment se fait la transmission? Par ondes wifi (30m ça fait un peu loin) ou via le réseau électrique?
    Merci pour ton aide
    Cordialement
    Philippe

  4. Benoit 12 septembre 2016

    Bonjour Philippe,
    Je viens de voir votre message. Si cela n’est pas trop tard, vous pouvez relier une borne Open Mesh via un simple câble réseau (de moins de 100m) entre votre box et cette borne WiFi.
    Vous devriez également pouvoir utiliser une prise CPL si le réseau électrique est relié au même compteur dans vos deux habitations, mais c’est moins sûr.

  5. Dominique mocquard 18 novembre 2016

    Bonjour
    Besoin de vos conseils avisés ! Nous avons un appartement à la baule face met au dernier Etage sans wifi et sans box juste une antenne collective pour la copro. Et pas de prise téléphonique ?
    J’attends vos conseils Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>